TrocUnDoc, les coulisses du lancement

Eté 2014 : l’origine

Nous sommes  invités à  la Tranche-sur-Mer chez Elise, une amie interne de médecine de Marie. Nous passons un week-end délicieux au bord de la plage, avec barbecue et odeur de pins. Vendée. Mais surtout 6 ou 7 internes de médecine (générale & spé), esprit un peu carabin, mais aussi joueurs car, en cette charmante bourgade, tient lieu une fête foraine dans laquelle nous débarquons à 23h pour jouer aux machines à sous et décrocher des peluches qui invariablement restent dans l’enclos de verre. Nous rions bien et je découvre (ou plutôt re-découvre), moi l’ingénieur, les discussions de médecine au vocabulaire si peu familier.

Mais le mot « rempla » revient souvent. Il y a manifestement un gros problème de remplacement de médecins ici en Vendée. Nous en avions parlé ci et là les semaines précédentes avec Marie. Mais là le sujet revient, soutenu par 7 voix. Il manque un site internet qui regroupe correctement et simplement les annonces de remplacement. Il manque un truc simple, type leboncoin pour trouver super facilement son rempla. Tout ce qui existe, soit c’est moche, soit c’est local (et non national), soit tu dois t’inscrire avant de faire quoique ce soit, soit c’est payant, soit c’est pauvre en annonces. Manifestement personne n’a daigné prendre un peu de temps pour rendre la chose lisible. C’est dingue ! Et il s’avèrera que ce problème n’est pas qu’en Vendée !

Entre deux saucisses et une baignade, nous brainstormons sur le nom que pourrait avoir ce site magique. Plusieurs noms fusent, mais un nous plait particulièrement : DocEnStock. Ca rime, c’est parlant, c’est clair. Et puis ca rappelle le « coke en stock » de tintin, on image déjà le logo représentant un médecin avec sa longue vue !

En cette fin de week-end, nous sommes tous là, moi le premier, à dire : cap ? cap ? pas cap ?

Eté 2014 – Juin 2015 : procrastination

Pas cap en fait. L’année passe à toute vitesse, nos jobs passionnants, le quotidien et une joyeuse nouvelle (Marie et moi attendons un enfant) nous rattrapent à vive allure. Il faut de l’énergie pour se lancer dans un projet comme celui-ci, il y a pas à dire. « DocEnStock » sera prononcé à maintes reprises (30, 40, 50, 100 fois ?) durant cette année « starting block », comme si on attendait le coup de feu.

Pour rassasier notre impossibilité à franchir le pas, nous procrastinons à regarder les sites existants, les groupes Facebook, les sites des conseils de l’ordre et nous sommes à chaque fois époustouflés par le manque de consistance de ce qui nous parvient  à la rétine.

Marie est enceinte de 3, 6, 9 mois et nous envisageons plusieurs fois ce qui se passerait si on se lançait maintenant, tout de suite : comment on ferait ? comment on s’y prendrait ? A quoi ce « DocEnStock » ressemblerait ? Chaque discussion « stratégique » se termine sans déclic, et nous attendons la prochaine discussion qui sera enclenchée par le premier d’entre nous qui sentira son sang bouillir à nouveau.

Juin 2015 : l’étincelle

Notre merveilleux Joël est né fin mai, nous sommes nazes, incroyablement heureux, et je ne sais pas par quelle opération divine ou stupide, nous décidons de lancer DocEnStock. Des parents à peu près normalement constitués auraient choisis n’importe quelle autre période que celle-ci pour lancer ce type de projet. En ce début d’été, nous ressemblons à deux fous qui courent sur une autoroute.

Pour commencer, déjà, nous décidons de changer de nom. DocEnStock, quand on l’écrit ça fait docenstock.com, c’est pas lisible et ça sonne « dossenstock » si on le lit. Dommage car c’était un bon nom. AdopteUnDoc est clairement celui qui sortira du lot de notre foire aux noms et nous l’adoptons, pour ainsi dire, sans plus attendre.

Nous créons une page de teasing avec kickofflabs.com, un service génial pour récolter les mails de ceux qui souhaitent être tenus informés du lancement. Il permet en plus de faire du parrainage : chaque participant peut inviter à son tour d’autres participants et cela peut faire boule de neige rapidement. Pour créer une tension positive et dynamiser nos chers médecins, nous décidons de lancer un concours : celui qui parraine le plus de médecins gagnera une SmartBox SPA. Classe hein ?

Nous lançons cette page de teasing fin juin en promettant le site pour fin juillet. On a un mois devant nous pour réaliser le site, nous n’avons plus une seconde à perdre. Nos premiers inscrits sur cette page de teasing arrivent après une communication massive sur internet, en particulier facebook. Les 10 premiers, les 50 premiers, les 100 premiers ! Nous ne sommes pas les seuls à avoir envie d’un vrai site de rempla, hourra ! 200, 300, 500… Nous finirons à 1000. Whoua, nous n’attendions pas autant de monde en cette période estivale ! Adrien, un de mes proches, développe le site d’une main de maître tandis que je lui indique précisément ce dont nous avons besoin.

Les grands principes du site seront :

  • On ne doit pas s’inscrire avant de faire quelque chose (poster une annonce ou postuler par exemple)shéma
  • Ca doit être gratuit, et éventuellement payant si on veut son annonce en tête de liste,
  • On ne doit poster QUE des annonces de remplacement. Pas d’annonce de remplaçant. Sinon c’est le bazar. On fait comme sur leboncoin. On postera des annonces et les gens répondront, c’est tout.
  • Le site doit être bien référencé sur les moteurs de recherche pour attirer un maximum de monde.
  • Enfin, pour trouver son rempla, on ne doit pas avoir un moteur de recherche interminable. Juste deux listes : département, spécialités. Quand nous aurons milles annonces, peut-être que nous affinerons.
  • Tout doit être simple à comprendre et à manipuler.

Nous passons une soirée en Sarthe avec Marie jusqu’à 2 heures du matin pour imaginer la page qui permet de poster une annonce pour trouver un médecin remplaçant. Ci-dessus un reste de nos maquettes ! Pour prendre en compte bien tous les cas possibles, sans créer une usine à gaz. Sacré challenge !

Début août 2015 : les finitions

Finalement nous n’avons pas lancé fin juillet. Tout le monde était en train de se dorer la pilule sur la plage. Le site n’aurait pas « pris ». Pour lancer ce type de site d’intermédiation entre deux populations (ici remplaçants et remplacés), il faut que tout le monde viennent en même temps et sur une période de temps très courte. Sinon on déçoit les uns ou les autres car ils ne trouvent pas leur remplacement. Le lancement est reporté fin août.

En ce mois d’août deux événements surviennent :

1) De nombreux journalistes nous contactent. Marie qui commande notre communication en ligne est leur interlocutrice et leur donne des interviews depuis le jardin. Nous aurons pour le lancement 3 articles dans legeneraliste.fr, pourquoi docteur et Egora.

2) Nous changeons encore de nom. AdopteUnQuelqueChose, ça sent le procès avec AdopteUnMec et nous préférons la jouer safe. Au cours d’une ballade Sartoise et d’un dîner de famille, nous envisageons des dizaines de noms, dont « rempla-les-oies.com » pour évoquer les déserts médicaux. Finalement, TrocUnDoc.com sera retenu, et ce sera notre nom définitif !

Fin août 2015 : le lancement

fuséeNous lançons avec un bonheur immense TrocUnDoc et communiquons très largement : réseaux sociaux, journalistes, réseau personnel et bien entendus tous les inscrits pour le lancement. BOOM ! nous avons 2000 visiteurs le premier jour et ensuite plus de mille chaque jour. En moins d’une semaine 150 annonces sont postées et des dizaines de candidatures postées. Nous passons une bonne partie des soirées à modérer les annonces, répondre à de potentiels partenaires et imaginer la suite.

Quelle aventure entrepreneuriale et quel projet de couple ! Nous avons hâte de vous raconter la suite, mais avons surtout besoin de vous pour la construire.

Comment nous aider ?

> (+++ !) Diffusez à tous vos contacts médecins par email le lien TrocUnDoc.com, le site de référence des remplacements de médecin
>(++) Copiez-collez le message suivant sur votre wall Facebook : « TrocUnDoc.com, le nouveau site pour les remplacements de médecins, gratuit, ergonomique et national fait BOOM ! »
> (+) Suivez-nous sur Facebook
> (+) Suivez-nous sur Twitter

A bientôt !

Romain & Marie

3 commentaires

  1. Dr Frédérique Long

    Un grand BRAVO pour votre immense travail ayant abouti à un site clair, lisible, facile d’utilisation et que je n’ai pas manqué de signaler à mes confrères, leur demandant de faire tourner.
    Un regret toutefois… pour nous qui vivons dans les DOM et où se faire remplacer est également difficile.
    Bon courage !

    • Bonjour ! Merci pour ces encouragements qui nous font extrêmement plaisir :)
      Pour les DOM-TOM, SI ça marche vous pouvez poster une annonce, nous avons corrigé ceci !
      A bientôt !

Ecrivez votre commentaire