Médecin de père en fils ? Ou la fin d’un mythe.

 Recommanderiez-vous de faire médecine

  Étude auprès de 275 médecins.

 

Problématique

Faire médecine attire toujours autant d’étudiants. Toutefois, devant la dégradation ces dernières années des conditions de travail des médecins, ceux-ci semblent inquiets pour l’avenir de leur profession et de notre système de santé.

Alors, malgré ces conditions difficiles (pénurie de médecins, surcharge de travail, manque de considération, judiciarisation de la médecine, contraintes administratives grandissantes, incompréhension des politiques, burn-out etc), ceux exerçant ce magnifique métier recommandent-ils toujours aux plus jeunes de suivre leur voie ?

Matériel et méthode

Diffusion par trocundoc, auprès des étudiants en médecine et des médecins (salariés, libéraux, remplaçants) d’un questionnaire en ligne entre le 19 et le 29 juin 2016.
Les spécialités concernées sont : la médecine générale, les spécialités médicales (spécialistes) et chirurgicales. L’avis des externes a également été recueilli.

Résultats

Description de l’échantillon :

  • 275 personnes ont participé à notre étude.
  • L’échantillon est représenté en majorité par les médecins généralistes (71.3%)
    répartition échantillon

Intérêt des études

L’intérêt pour les études de médecine a été évalué par une note entre 1 (inintéressant) et 10 (passionnant).
La médiane obtenue est de 8/10 (minimum 1 et maximum 10/10).

intérêt

Difficulté des études

Le niveau de difficulté des études de médecine a été évalué par une note entre 1 (facile) et 10 (très difficile).
La médiane obtenue est de 8/10 (minimum 1 et maximum 10/10).

difficulté

Recommandations de leurs études

Seulement 22,8% des médecins interrogés recommandent sans hésiter de faire médecine et 37.3% le déconseillent franchement. De plus, ils sont 18,3% à les recommander aux autres, en les déconseillant à leurs enfants.

image(13)

Recommandations de leurs études par spécialité

  • Franchement non :
    Quelle que soit la spécialité, ils sont entre 36 et 38% à déconseiller absolument aux générations futures de suivre leur voie.
    franchement non spé

Parmi les externes interrogés, ils sont déjà 25% à dissuader leur choix d’études.

  • Oui sans hésiter :
    Si beaucoup déconseillent franchement de faire médecine, d’autres le recommandent vivement.
    oui absolument spé

Parmi les externes interrogés, ils sont 38% à encourager, sans hésiter, leur choix d’études.

Limites

Nous avons fait le choix d’un questionnaire court afin de ne pas décourager les internautes et d’avoir un maximum de réponses possibles. Nous n’avons donc pas pu effectuer une analyse en sous-groupe plus précise.

Il serait intéressant de connaître mieux le profil des médecins déconseillant ou conseillant catégoriquement de faire médecine (sexe, âge, charge de travail, mode d’exercice, motivations, détail de la spécialité, etc.).

En conclusion :

D’après notre étude, après des études jugées intéressantes mais difficiles, ils semblent que seulement une minorité des médecins interrogés (22.8%) recommandent sans hésiter le choix de ce cursus.

Ils sont malheureusement nombreux (37.3%) à déconseiller formellement le choix de ces études. Les études sont jugées difficiles (médiane 8/10) et ainsi, on observe qu’avant même la fin de l’externat, ils sont déjà 25% à dissuader les plus jeunes. Les résultats observés ne semblent pas liés au choix de la spécialité.

Au total, dans notre étude, une majorité des médecins (55,6%) décourageraient même le choix des études de médecine pour leurs enfants.

Comment expliquer une telle déception de nos confrères ? Le manque de reconnaissance des patients, des politiques, des confrères parfois eux-mêmes ? Des études longues, couteuses, moralement difficiles, les concours ?

Le désir de soigner son prochain suffira-t-il à motiver les générations futures à entreprendre ce long parcours ?

1 commentaire

  1. Bonjour
    Constat difficile ! je travaille en zone fragile et votre enquête n’apaise pas mon inquiétude pour l’avenir!Si vous avez l’occasion de préciser les réponses, ça serait très intérressant

Ecrivez votre commentaire